Oba'mot (bis)

Publié le par le csfv49

Alors que le Barack Obama a présenté à grand renfort de publicité sa nouvelle équipe chargée de l'énergie et de l'écologie, la nomination du futur ministre de l'Agriculture a été moins médiatisée.

Tom Vilsack, gouverneur de l'Iowa, dont la nomination devra être validée par le Sénat, est un ardent défenseur des biotechnologies, et notamment de *Monsanto*. Rien d'étonnant après tout quand on sait que Michael Taylor, ancien avocat de Monsanto, fait partie de l'équipe de transition de Barack Obama.
Dans son ouvrage et son documentaire, /Le Monde selon Monsanto/ <http://www.combat-monsanto.org/>, Marie-Monique Robin, expliquait comment cet avocat avait été recruté par la Food and Drug Administration pour écrire la "non-réglementation" des OGM, avant de devenir vice-président de Monsanto. C'est lui qui a inventé le fameux "principe d'équivalence en substance" qui permet de mettre les OGM sur le marché sans qu'ils soient testés.

Tom Vislack, de son côté, est accusé par les défenseurs de l'environnement et les organisations de défense des consommateurs, non seulement de soutenir les industries pharmaceutiques et biotechnologiques mais aussi, par exemple, de voyager dans un jet de

Enfin, preuve de ses bonnes relations avec le lobby des OGM, il a été élu gouverneur de l'année par la Biotechnology Industry Organization, le plus grand groupe industriel de biotechnologie.

En matière d'OGM, le changement ne passera pas par Obama...




( Pour rappel :

> ETATS-UNIS - Obama soutient les OGM
> par Eric MEUNIER, novembre 2008
>
> Le candidat du parti démocrate à l'élection présidentielle aux Etats-
> Unis, Barack Obama, a affiché sa position sur la modification
> génétique des plantes [1] : "les avancées dans les modifications
> génétiques des plantes ont apporté d'énormes bénéfices aux
> agriculteurs états-uniens".
>
> Le candidat fait le choix d'introduire sa position par une
> affirmation pour le moins radicale aux vues des nombreuses demandes,
> non satisfaites, d'études socio-économiques des bénéfices et coûts
> des cultures GM.
>
> Sa position en elle-même est assez courte et claire : "Je crois que
> nous pouvons continuer à modifier les plantes en toute sécurité avec
> les nouvelles méthodes génétiques, encadrées par des analyses
> poussées des effets sur la santé et sur l'environnement et par une
> législation plus forte basée sur les meilleurs avis scientifiques
> disponibles".
>
> Il est à souligner que Barack Obama a choisi parmi ses conseillers
> scientifiques Gilbert Ommen, un ancien directeur de Monsanto [2].
>
> [1]
http://www.sciencedebate2008.com/www/index.php?id=40
> [2] http://blog.wired.com/wiredscience/2008/09/obama-campaign.html
>
>
> * Inf'OGM actu, le seul mensuel électronique sur abonnement,
> exclusivement dédié aux OGM, voir :
http://www.infogm.org/spip.php?article3221 )

Publié dans Infos du monde !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article